Le Shõnishin

ou acupuncture sans aiguilles pour les enfants.

Qu’est ce que le Shõnishin?

Du japonais shõni = petit enfant et shin = aiguille.

Le Shõnishin est pratiqué au Japon depuis le XVIIIème siècle en tant que méthode de traitement d’acupuncture non-invasif.

Il s’agit d’une technique d’acupuncture sans aiguille utilisant différents petits outils stimulant des récepteurs à la surface du corps.

A qui s’adresse le Shõnishin ?

Principalement aux bébés, aux enfants et aux personnes âgées.

Par ailleurs, le Shõnishin est une excellente méthode de traitement pour les adultes qui réagissent très mal aux aiguilles ou qui ont une phobie des aiguilles.

Quel est l’objectif du Shõnishin ?

L’objectif de cette technique est de rétablir l’équilibre énergétique, ce qui va contribuer à l’amélioration des symptômes présentés par le patient, et renforcer son système immunitaire.

Le Shõnishin travaille, tout comme l’acupuncture, sur le système des méridiens, et aussi sur le système nerveux autonome qui, s’ils sont affectés, peuvent entraîner des déséquilibres, des problèmes de santé ou des maladies.

Quelles sont les indications du Shõnishin ?

Chez le bébé (de la naissance à 12 mois)

  • Troubles digestifs (régurgitations, coliques, constipation)
  • Troubles du sommeil (endormissement difficile, réveils nocturnes)
  • Pleurs excessifs, impatience, problèmes émotionnels, irritabilité
  • KISS syndrome (“torticolis congénital”)
  • Infections virales à répétition
  • Allergies
  • Problèmes de peau

Jeunes enfants (2 à 3 ans)

  • Troubles ORL à répétition (rhumes, otites, asthme, bronchites, faux-croup)
  • Troubles du sommeil
  • Troubles digestif
  • Infections virales à répétition
  • Allergies
  • Problèmes de peau

Enfants entre 3 et 5 ans

  • Asthme
  • Douleurs abdominales, troubles digestifs
  • Bronchites
  • Otites
  • Troubles du sommeil
  • Enurésie (“pipi au lit”)
  • Infections virales à répétition
  • Problèmes de peau
  • Allergies

Enfants de 6 à 13 ans

  • Asthme
  • Bronchites
  • Troubles du sommeil
  • Enurésie (“pipi au lit”)
  • Hyperactivité, troubles de l’attention
  • Allergies
  • Problèmes de peau
  • Infections virales à répétition

Personnes âgées

Les premières expériences avec le Shõnishin dans les établissements pour personnes âgées démontrent que c’est une approche thérapeutique prometteuse. Les seniors souffrent souvent d’un manque de toucher, et même là, cela devient évident qu’un traitement avec un instrument Shõnishin est avantageux. Avec le Shõnishin, le contact n’a pas lieu directement mais se passe par l’intermédiaire d’un instrument; pour cette raison, les seniors acceptent volontiers cette technique.

Comment se pratique le Shõnishin ?

Le Shõnishin de l’école Daishi-Hari, enseignée au Japon et dans le monde par un pédiatre allemand, le Dr Thomas Wernicke, est pratiqué au moyen d’un petit outil métallique au bout arrondi, le Daishi.

Le Daishi est un instrument pouvant générer des stimuli de qualités différentes.

Quelles sont les techniques de traitement  ?

  • Par effleurement rythmique doux et par tapotement de certaines zones réflexes et de méridiens
  • Par technique vibratoire et de stimulation appliquées sur des points spécifiques d’acupuncture

Quelle est la durée d’un traitement ?

La fréquence et le nombre de séances nécessaires dépendent du trouble à traiter et de l’âge du patient.  Nous proposons initialement une base de 3 à 4 séances.

La durée de la première séance est d’environ 30 à 45 minutes et les séances suivantes prennent entre 15 et 30 minutes.

Quels sont les avantages du Shõnishin ?

  • Traitement doux, non-invasif et indolore
  • LA durée du traitement est courte
  • Efficace pour ajuster les troubles fonctionnels de l’enfance
  • Traitement possible même si le bébé est un peu agité
  • Pas d’effet secondaire, pas de piqûre, pas de médicament
  • Les enfants adorent la “sensation” plaisante

Quelles sont les contre-indications à un traitement de Shõnishin ?

  • Fièvre, infections aiguës
  • Maladies infantiles
  • Opposition importante